JC   PLURIEL

BIOGRAPHIE


1983 JC PLURIEL de son vrai nom AHOKOU AMANI JEAN CLAUDE, est né le 03 Octobre 1983 à Tiassalé dans le sud de la Côte d’Ivoire. Connu pour sa puissance vocale et son esprit de créativité musicale, dès l’enfance il tombe sous le charme de « l’ambiance facile ou le WOYO » (un genre musical fait de percussions et de chants né dans les années 1990, la racine du Zouglou).


1998 : « s’ouvrir à l’éducation, c’est s’élever » Très passionné de musique mais éduqué dans une famille religieuse, il n’est pas question pour lui de laisser sa dévotion spirituelle. Ainsi débute-il sa carrière à l’église. Du mouvement des servants de messe (enfant de chœur), il intègre le mouvement d’action catholique d’enfance CVAV (Cœurs-Vaillants et Ames-Vaillantes) le creuset de toute sa personnalité artistique.


2003 : « être toujours là où il faut, aux moments où il faut ». En 2003 JC PLURIEL fait la rencontre d’un maître de chœur, Maitre Diouf Thierry qui se laisse séduire par son talent et l’intègre dans sa chorale. Pendant qu’il y est, notre prodige du Zouglou bénéficie d’un encadrement particulier du maitre. L’effet ne va pas se faire attendre quand il réussit avec brio au concours d’entrée à l’INSAAC (Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle).


2009 : « s’instruire pour vivre - s’instruire pour être libre» Après 7 années d’études à l’INSAAC, JC PLURIEL sort avec trois diplômes artistiques dont le Bac H2, le DEAG (Diplôme d’Enseignement Artistique General) et le DESA (Diplôme d’Etude Supérieure Artistique) l’équivalent d’une maitrise ou d’un master I dans système LMD.


2010 : « croire en demain » Au moment où il finit ses études tous les débouchés de cette prestigieuse école restent fermés. Homme de foi et de combat il ne manque pas de monnayer son talent à travers plusieurs concours artistique que professionnel. Ainsi il intègre par le biais d’un concours, l’orchestre de la Police Nationale où il est retenu en tant que saxophoniste.


2012 : « La victoire des vertus – la consécration d’une marche » JC PLURIEL inscrit son nom en lettre d’or dans la sphère discographique ivoirienne, voir même Africaine en matérialisant la somme de toutes ces expériences par la sortie d’une œuvre musicale très remarquée «l’année de mon année ».


PALMARES


2009Demi-finaliste à « Music Mix Saison 1 », un concours initié par la RTI (Radiotélévision Ivoirienne). Il n’en sort pas vainqueur mais se fait remarqué à plus d’un titre.

2009Lauréat Prix « Marcelin Yacé de la Créativité Zouglou » (RCI)

2012 Sortie de son premier Single «L’année de mon année »

2013 Nominé aux Oscars du Zouglou (RCI), catégorie «Révélation de l’Année »

2013 Nominé à Abidjan Festival (RCI), catégorie « ESPOIR DE LA MUSIQUE Ivoirienne »

2013 Nominé au Kundé d’or, (Burkina Faso) catégorie « Meilleur artiste de l’Afrique de l’ouest »